Depuis 2005, VEJA produit des baskets différemment, soucieuse d’avoir un impact positif à chaque étape de la production. Celle-ci est faite dans le souci d’une amélioration continue de leur offre et de leur engagement à proposer un produit durable, tout en étant fortement conscients des impacts environnementaux associés. Ainsi, en 2019, VEJA a souhaité mesurer son empreinte carbone. L’objectif était clair : tout calculer et tout publier, pour se prêter à un exercice de transparence et de pédagogie, mais surtout pour mettre en lumière les conséquences inconnues de la production de baskets et réduire les émissions de la marque.

Mission

UTOPIES a accompagné VEJA en 2019 pour quantifier son empreinte carbone en France, sur un périmètre couvrant toute la chaîne de production, du sourcing des matières premières aux usines, jusqu’aux bureaux.

 

Concrètement, l’étude a consisté à :

– cartographier les flux des activités de VEJA et identifier tous les postes d’émissions,

– collecter les données, travail long et minutieux pour répondre à l’ambition de transparence de VEJA,

– calculer les impacts carbone par étape de production, avec des facteurs d’émissions issus de sources de référence (ADEME, Ecoinvent, LOCAL FOOTPRINT®, etc.),

– proposer des scénarii de réduction sur la base des résultats, alignés avec les scénarii scientifiques.

 

Résultats

Cette mission a permis de mettre en valeur et quantifier les émissions CO2 générées par l’activité de VEJA. Ces chiffres viennent alimenter leur travail continu de transparence et d’exemplarité.

 

L’empreinte carbone de VEJA en 2019 représente 36 867 tCO2e soit l’électricité de 6 000 foyers pendant un an (énergie traditionnelle) ou encore le fait de charger 4 milliards de smartphones pendant 1 an.

 

VEJA

 

– 71 % de ces émissions totales de CO2 sont générées par les matières premières sourcées par VEJA (coton biologique, caoutchouc d’Amazonie, cuir et matériaux innovants tels que le B-Mesh, l’Hexamesh et l’Alveomesh). 97 % de ces émissions sont dues au cuir, notre parti-pris avec VEJA étant de prendre en compte l’impact généré, des fermes jusqu’aux tanneries.

– 18% des émissions totales sont liées au transport des baskets VEJA, essentiellement dues au transport aérien bien que cela n’ait concerné en 2019 que 19% des envois de paires.

 

La répartition des émissions de CO2e de VEJA en 2019 est la suivante :

 

VEJA

 

Nos propositions de scenarii de réduction des impacts sont essentielles dans le processus de changement et de réduction de l’impact de nos clients. VEJA, dans son engagement à produire différemment avec un impact positif, ne cesse de mettre en place des actions de réduction ambitieuses. Les principales sont les suivantes :

– réduction la proportion de cuir utilisé dans les collections VEJA (85% en 2014 vs. 60% en 2020) malgré une forte augmentation de leur production (95 000 paires en 2014 vs. 2 000 000 en 2020).

– objectif en 2021 d’interdire des expéditions des paires par avion du Brésil vers les revendeurs, avec déjà en 2020 une nette baisse de la proportion d’envoi des paires par avion (7% vs. 19% en 2019).