SMASH
Étude de l’impact environnemental
de la solution

Créé à Lyon en 2017, SMASH est une solution française de transfert de fichiers sécurisée et simple. SMASH compte plusieurs millions d’utilisateurs (Pro, TPE, PME, Grandes Entreprises et Grandes Organisations Publiques) dans plus de 190 pays.

Conscient de l’impact environnemental du numérique, et en particulier sur le climat (4% des émissions de GES mondiales, un chiffre qui pourrait doubler d’ici 2025), SMASH a souhaité évaluer les émissions de GES générées par son activité et comparer l’usage du transfert de fichiers par son service avec un envoi par e-mail. L’objectif est double : identifier les principaux postes d’émissions pour ensuite mener des actions de réduction des émissions de GES, et confirmer le bénéfice climatique pressenti par la solution SMASH.

Mission

Dans un 1er temps, SMASH et UTOPIES ont produit une cartographie précise des flux et des usages afin d’identifier différents postes d’émissions.

Ce projet a permis d’étudier différents postes d’émissions :

  • Celles liées au stockage des données dans les data-centers. Ces impacts concernent les consommations électriques ainsi que la fabrication de ces appareils ;
  • Celles liées à l’envoi et à la réception des données au niveau des infrastructures réseaux ainsi qu’au niveau des serveurs informatiques ;
  • Celles liées à l’utilisation électrique des appareils des utilisateurs (ordinateurs, tablettes et smartphones) ;
  • Celles liées à l’affichage de pages internet et l’envoi d’e-mails supplémentaires (SMASH).

Par la suite, UTOPIES a réalisé un outil de calcul afin d’évaluer les émissions de GES dont sont responsables chacun des postes d’émissions identifiés, pour les transferts de fichiers via la solution SMASH et ceux par pièces-jointes incorporées dans des e-mails.

Résultats

Les émissions de GES dépendent de plusieurs paramètres d’usages : taille moyenne des pièces-jointes, nombre moyen de destinataires, pays où sont réalisés les envois et les téléchargements (dans la mesure où l’intensité carbone de l’électricité varie d’un pays à l’autre) ainsi que les temps de stockage des données sur les serveurs).

L’analyse du trafic de données de janvier à novembre 2020 sur la solution gratuite SMASH a permis de quantifier que :

  • Les transferts de fichiers ont généré 262 tonnes de CO2e.
  • Si tous les transferts de taille inférieure à 25 Mo avaient été réalisés par e-mails avec pièces-jointes, cela aurait généré 7,1 tonnes de CO2e. En comparaison, SMASH a émis 0,7 tonnes de CO2e pour ces transferts, soit une réduction de 90% des émissions.
  • Ces émissions évitées sont équivalentes à 622 000 heures de visionnage de streaming vidéo ou la fabrication de 113 iPhones Xs.

Dans une volonté de s’impliquer véritablement dans la réduction de ses émissions en CO2e et face aux résultats de cette étude, SMASH s’engage à la mise en place de plusieurs mesures en ce sens. Des actions liées aux émissions de son service de transfert de fichiers, mais aussi d’autres actions qui concernent des gestes et habitudes de l’équipe.

SMASH mettra donc en ligne très prochainement de nouvelles fonctionnalités permettant de réduire notamment le stockage des données sur les serveurs :

  • Suppression automatique d’un transfert en fonction d’un nombre de téléchargements.
  • Réduction de la durée de validité d’un transfert par défaut.
  • Possibilité de désactiver l’envoi d’e-mails relatifs à l’activité du transfert, etc.
  • Mode sombre afin d’éviter la consommation d’énergie engendrée par les couleurs sur les sites web / applications mobiles.

A cela s’accompagnent différentes mesures en interne :

  • Hébergement et accompagnement des équipes à H7, lieu de vie dédié aux entrepreneurs à Lyon, situé dans l’éco-quartier de Confluence (intégré au dispositif One Planet Living par WWF). La réhabilitation de cette ancienne chaudronnerie du XIXe s’est inscrite dans une démarche environnementale, avec la volonté de créer un projet « low tech » et « low cost », tout en répondant aux exigences et défis écologiques au service de l’innovation et des nouvelles façons de travailler.
  • Privilégier la mobilité douce pour les déplacements professionnels et généralisation du télétravail pour réduire les déplacements domicile-travail.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la méthodologie, cliquez ici.

 

Pour découvrir la solution SMASH, cliquez ici.

NOS SERVICES