Empreinte
biodiversité

Notre approche

Les activités économiques, quelles qu’elles soient, s’appuient directement ou indirectement sur les ressources naturelles : comme une croissance infinie n’est pas possible sur une planète finie, ces ressources sont consommées à un rythme très supérieur à celui de leur renouvellement et aux limites de la planète, qui sont également mis à l’épreuve par les pollutions qu’engendrent les activités humaines. La pression ainsi exercée par l’économie sur le vivant engendre une érosion catastrophique de la biodiversité, dont un effet collatéral est la dégradation des services écosystémiques rendus par la biodiversité (séquestration du carbone, filtration de l’eau, etc.).  Les acteurs économiques, étatiques ou financiers prennent progressivement conscience de ces enjeux, ainsi que des risques et opportunités associés  – opérationnels, réglementaires, réputationnels…
Comprendre ses relations avec le vivant et mesurer l’empreinte de son activité sur la biodiversité tout au long de sa chaîne de valeur devient incontournable dans ce contexte. C’est la première étape pour concevoir une stratégie biodiversité robuste, visant tout à la fois à réduire ses impacts sur les écosystèmes naturels en se plaçant sur une trajectoire scientifique, à protéger et à restaurer la biodiversité, à maîtriser les risques et à saisir les opportunités associées à ces sujets.

 

Chez UTOPIES, nous avons également intégré ces questions à notre stratégie : depuis 2020, nous avons rejoint les Entreprises Engagées pour la Biodiversité (Act4nature France), et avons publié un plan d’actions à 2025. Celui-ci vise à réduire nos impacts, former nos équipes, et mobiliser nos clients et notre écosystème sur ce thème. Nous sommes également membres du 1% for the Planet France depuis 2021, ce qui nous engage à reverser 1% du chiffre d’affaires lié à nos missions climat et biodiversité à des projets de protection de l’environnement. Enfin, nous contribuons à la neutralité climatique planétaire en compensant chaque année nos émissions résiduelles via le financement de projets de séquestration carbone avec Climate Seed.

Notre expertise

Pour évaluer l’empreinte biodiversité des entreprises et investisseurs, nous avons rejoint l’initiative « B4B+ » de la CDC Biodiversité. L’objectif du club B4B+ est de créer une méthode innovante pour calculer l’empreinte biodiversité des entreprises : le « Global Biodiversity Score ™ » (GBS), en proposant aussi des solutions pour réduire cette empreinte et améliorer ses impacts, directs ou indirects, le long de la chaîne de valeur.

Concrètement, le calcul de l’empreinte passe par l’exploration des liens spécifiques existant entre l’activité économique de l’entreprise et les pressions affectant la biodiversité, en quantifiant la contribution de l’entreprise à ces pressions.

Comme c’est le cas pour l’empreinte carbone ou pour l’empreinte socio-économique, ce calcul permet d’identifier les champs d’action prioritaires et de construire une démarche proactive et ambitieuse, ancrée dans la stratégie d’engagement plus globale de la marque ou de l’entreprise (ponts avec la stratégie climatique, les achats, l’évolution de l’offre, etc.), et à même de constituer un fort levier de différenciation et d’innovation.

Restons
en contact