Développement économique local et entreprise pollinisatrice

Entre mondialisation et approche économique locale, UTOPIES accompagne territoires et entreprises dans de nouvelles opportunités de développement.

ADEME &
TOULOUSE MÉTROPOLE
Vers un développement
économique local durable

Notre approche

Nous sommes guidés par une double conviction : la transition écologique et énergétique constitue une formidable opportunité pour le développement économique des territoires ; ce dernier n’a de sens et de pérennité que s’il se donne une trajectoire durable.

Si elles ont indéniablement offert au monde une croissance économique sans précédent, la mondialisation et la libéralisation des échanges ont aussi mené à des politiques économiques souvent déséquilibrées sur les territoires. La captation de richesses exogènes (à travers les exportations, l’attraction d’investisseurs ou de touristes, etc.) apparait comme le principal moteur de l’économie, tandis que l’« effet multiplicateur local » est souvent négligé. Pourtant, plus les entreprises ancrent leur activité au sein des filières locales, plus les habitants font le choix du local dans leurs pratiques de consommation, plus les acteurs publics s’appuient sur les fournisseurs et prestataires de proximité, et plus les richesses peuvent se propager par effet ricochet au sein du circuit économique local, au bénéfice de la prospérité locale.

Nos travaux montrent que cet effet multiplicateur est en recul depuis plusieurs décennies en raison d’une évasion croissante de la demande locale (ménages, entreprises, acteurs publics…). La désindustrialisation et la spécialisation des territoires entrainent une dépendance croissante aux importations et son lot d’impacts négatifs : vulnérabilité aux risques d’approvisionnement, pertes d’emplois, désagrégation du lien social entre producteurs et consommateurs, « délocalisation » de l’empreinte environnementale des produits consommés localement.

Il est aujourd’hui essentiel de (re)mobiliser les acteurs économiques des territoires afin de construire des économies locales vivantes, des économies dans lesquelles les entreprises deviennent des « entrepreneurs de territoires », diversifiant leur activité et densifiant leur chaine de valeur locale pour mieux répondre aux besoins du territoire, à partir des ressources matérielles et humaines locales. Selon nous, la circularité des échanges économiques est une condition de la circularité des ressources. Reconnecter une partie de la demande locale à une offre locale ne signifie en aucun cas prôner l’autarcie ou le repli économique. Il s’agit plutôt de faire en sorte que nos économies locales pèsent moins sur les ressources et les écosystèmes du reste du monde pour satisfaire leurs besoins fondamentaux (alimentation, énergie, construction, mobilité, etc.).

Notre expertise

L’expertise d’UTOPIES se déploie à partir de LOCAL SHIFT®, qui permet une analyse fine du métabolisme économique local. Cet outil permet d’identifier les marchés pour lesquels existent d’importantes fuites économiques vers l’extérieur du territoire, sur lesquels il est possible et souhaitable de répondre par une offre locale aux besoins locaux.

Cette première analyse permet d’offrir un nouveau regard sur les économies locales et d’entraîner les acteurs locaux publics et privés dans la définition de stratégies de ré-enracinement de l’économie dans les territoires. Ces stratégies, co-construites et adaptables à toutes les situations (métropoles en croissance, agglomérations, cœurs de ville en besoin de revitalisation, territoires ruraux), mettent souvent en jeu des modèles économiques innovants pour répondre aux besoins locaux (économie circulaire, micro-production locale, etc.) et permettent d’améliorer la résilience des territoires.

C’est, entre autres, le rôle de l’entreprise pollinisatrice, un concept créé par l’économiste localiste américain Michael Shuman. L’entreprise pollinisatrice participe au développement d’économies locales dynamiques et durables, en contribuant à l’essor de l’entrepreneuriat local. UTOPIES accompagne les entreprises dans la mise en œuvre de projets locaux d’entreprise pollinisatrice :

  • Revue des priorités de l’entreprise en lien avec la démarche d’entreprise pollinisatrice
  • Formulation d’un défi local, comme par exemple, le développement d’une filière d’économie circulaire
  • Réalisation d’un diagnostic de territoire au regard de ce défi
  • Exploration de l’écosystème local et des pistes de solutions
  • Identification de porteurs de projets et suivi du développement

C’est par cette approche que nos territoires seront en capacité d’engager les coopérations nécessaires pour construire des économies circulaires et bâtir des filières locales plus résilientes.

Restons
en contact