Ceux qui pensent qu'il est impossible d'agir sont généralement interrompus par ceux qui agissent.
Celui qui vient au monde pourne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.

Études de cas

« Retour

Empreinte socioéconomique de l’éco-système darwin

  • 1/ Contexte

    L’écosystème Darwin est dédié aux activités créatives de « l’économie verte », au développement durable et à la transition écologique. Il regroupe sur des dizaines d’hectares à la fois un lieu de travail pour entreprises & associations, une épicerie et restaurant ainsi qu’un lieu de vie culturelle et sportive.

    En tant qu’incubateur d’entreprises, Darwin génère une activité économique significative qui va bien au-delà de son seul chiffre d’affaires. Une première étude d’impact a permis de quantifier les retombées socio-économiques indirectes et induites de l’écosystème et ainsi estimer de la manière la plus réaliste possible, son poids socio-économique total dans l’économie régionale et nationale, en termes de contribution au PIB et d’emplois soutenus.

  • 2/ Mission

    L’étude est composée de 4 empreintes socioéconomiques différentes :

    • L’empreinte de fonctionnement du Groupe Evolution, au cœur de l’écosystème Darwin (incluant le fonds de dotation) : l’ensemble des impacts directs, indirects et induits par l’activité du groupe sur l’économie du territoire a été évalué en termes d’emplois soutenus et de contribution au PIB, en France et en région.
    • Trois empreintes « catalytiques » hybrides évaluant qualitativement et quantitativement les impacts liés aux activités-mêmes de la pépinière d’entreprises, de l’espace de Co-Working et des associations présentes dans l’écosystème.
  • 3/ Résultats

    Cette étude a permis d’objectiver la contribution socioéconomique de l’écosystème Darwin pour l’année 2016 :

    • Au total, près de 900 emplois sont soutenus dans la métropole de Bordeaux et encore 660 dans le reste de la France.

     

    • Coefficient multiplicateur : Pour un emploi créé directement dans l’écosystème, 1 emploi supplémentaire est soutenu par effets ricochets dans la métropole de Bordeaux et encore un emploi supplémentaire dans les autres territoires français.

     

    • Enfin, cette étude a permis de mettre en valeur le comportement d’achats vertueux du groupe Evolution, et notamment ceux du MAGASIN GENERAL, En effet, et notamment parce que l’écosystème échange en son sein, 49% des achats du MAGASIN GENERAL sont localisés dans la métropole de Bordeaux, une part bien supérieure à un comportement statistique moyen de comparaison estimé à 33% d’achats locaux. Ainsi, le MAGASIN GENERAL, via sa politique d’achats responsables, soutient 25% d’emplois supplémentaires dans l’économie française.

     

    Le rapport de l’étude est disponible ici